L'oscillateur de Lakhowsky

Restaurer l'équilibre vibratoire des cellules : thérapie par résonance - électrothérapie

Origine

Grand précurseur de la biophysique et de la médecine électromagnétique au début du XXe siècle, biophysicien, Georges LAKHOWSKY (1869-1942) a montré comment les cellules manifestent leurs propriétés électriques (résistance, capacité, induction). Dès 1923, il décrit le concept de "l'oscillation cellulaire", publié dans de nombreuses revues scientifiques.

Il fut connu en Europe pour ses travaux sur la radiobiologie et pour l'utilisation d'oscillateurs à longueurs d'ondes multiples (OLOM) à visée thérapeutique, qu'il utilisa d'abord sur les plantes, puis dans les années 1930 pour des patients dans différents hôpitaux parisiens : la Pitié-Salpêtrière, St-Louis, Necker et Val-de-Grâce.                                       

Il mit au point l'oscillateur avec son ami Nikola TESLA ; il était également en lien étroit avec le Pr. d'ARSONVAL.

OLOM oscillateur de Lakhowsky - vue d'un diffuseur

 

Description et principes - générateur d'ondes courtes à haute fréquence - générateur multirésonant

"Chacune de nos cellules agit comme une antenne de réception pur les ondes radio que le diffuseur de l'oscillateur à ondes multiples produit"  - Georges Lakhowsky

L'appareil est constitué de deux ensembles identiques comportant chacun un générateur de haute fréquence, une bobine de Tesla et un diffuseur. Les diffuseurs sont composés d'une série d'anneaux métalliques ouverts, de diamètre décroissant, formant les circuits oscillants (dipôles de Hertz). Le premier est soumis à un champ magnétique de très haute fréquence qui le fait entrer en résonance, et qui à son tour fait résoner les autres. Ainsi sont produites de nombreuses harmoniques à partir d’une onde porteuse de type électro-magnétique.

Dans le monde sonore fait de vibrations lui aussi, on observe le même phénomène, par exemple lorsqu'une corde de guitare exposée à un son correspondant à sa gamme de fréquences se met à vibrer sans avoir été pincée.

Les ondes courtes ainsi générées représentent une large gamme de fréquences. Il s'agit bien d'ondes naturelles, par opposition à celles, néfastes car hachées, incomplètes (déformées), des objets électroniques qui peuplent notre vie quotidienne (téléphonie mobile, wifi…)

 

Séance de soin oscillateur de Lakhowsky

Comment les ondes agissent-elles ?

Chaque cellule, tissu ou organe émet et reçoit des fréquences électromagnétiques en fonction de son état et de son activité. Et l'ensemble de toutes les activités de  notre corps physique est coordonné par la transmission d'informations qui sont des signaux électromagnétiques. Ces informations vibratoires sont reçues par les cellules qui se réaccordent vers leur fonctionnement harmonieux, ce qui entraîne ensuite des modifications physiologiques propres à chaque type de cellule.

 

Une méthode intégrante

Grâce au grand nombre de longueurs d’ondes générées par l'oscillateur, toutes nos cellules sont stimulées. Leur caractéristique majeure dans ce domaine est d’être capables, une fois exposées à ces vibrations naturelles, de choisir les fréquences dont elles ont besoin et de s’accorder à nouveau à leurs longueurs d’ondes. Ainsi, l’organisme va utiliser ces fréquences pour mettre en œuvre ses mécanismes d’auto-régulation.

Ces fréquences vont rétablir l’équilibre dans l’ADN, lui aussi parcouru par des courants électriques qui lui sont propres (voir l'article du professeur Luc Montagnier en section documentation).
Toutes les fonctions vitales et organiques sont soutenues. Il s’agit d’une réharmonisation globale du corps physique.

Par ailleurs, l'OLOM produit des ions négatifs en quantités importantes, ce qui augmente la capacité d'assimilation de l'oxygène, et procure une sensation de bien-être.

 

Gravure sur bois - arbre de vie avec branches en spirales

Les séances durent environe 10 minutes, à raison d'une ou plusieurs fois par semaine. Leur nombre est déterminé en fonction des améliorations. 
L'association à un soin énergétique (ou à un massage) crée une synergie et augmente les bienfaits apportés.

 

Exemples d'améliorations et effets constatés

  • réduction des douleurs rhumatismales, inflammatoires, articulaires, musculaires
  • réduction des troubles circulatoires, digestifs, respiratoires, et des voies génito-urinaires
  • décongestionnant - régularise la circulation
  • fortifie, tonifie
  • action cellulaire : soutient le renouvellement cellulaire
  • cicatrisation accélérée
  • réduction de l'acné et de certains problèmes de peau
  • amélioration du sommeil
  • diminution du stress, de l'anxiété

     

Application de l'ampoule sur le genou

En séance :

La personne est installée entre les deux diffuseurs. Des vêtements confortables et légers, en fibres naturelles (coton...) sont recommandés. Localement, on peut appliquer une électrode (par ex. de type “ampoule”) en léger massage, sur une zone douloureuse, sur des points d'acupuncture ou le long des méridiens, ou encore pour des problèmes cutanés, etc. L'application s'effectue directement sur la peau ou à travers un tissu fin selon l'effet recherché. Au contact de la peau, il se dégage une production d'ozone qui est un puissant anti-bactérien, très bénéfique pour les problèmes de peau.

 

Fleur rose en plein épanouissement - puissance de la vie

A titre posthume, nous remercions M. Georges Lakhowsky d'avoir conçu et étudié cet oscillateur, dont bénéficient aujourd'hui de nombreuses personnes. Convaincu d'un humaniste profond, il a œuvré pour le bien de tous. Nous remercions également toutes les personnes qui ont poursuivi ses recherches en donnant le meilleur d'eux-mêmes.

 

Plus de renseignements dans la rubrique DOCUMENTATION.